Revenir au site

Jardinage en milieu scolaire

Du jardin à la classe

· Vie de l'école,Événement

Les citations sur le thème du jardin et de l’intervention humaine dans la nature ne manquent pas. On se souvient de "Il faut cultiver son jardin" dans Candide, on pourrait citer aussi un proverbe Touareg : "La différence entre un jardin et un désert, ce n'est pas l'eau, c'est l'homme". Ces phrases nous rappellent que nous avons un rôle à jouer au sein de notre environnement et une capacité à transformer notre milieu naturel. Cependant, lorsque l'on parle de rôle, on parle aussi de responsabilité. Aujourd'hui, dans le contexte environnemental dans lequel nous trouvons, il semble de plus en plus important d'insister sur ce sentiment de responsabilité.

Les écoles sont un terrain idéal pour aborder ce sujet. Lorsqu'un enfant plante une graine dans une terre fertile, il est en mesure de prendre conscience de l'influence qu'il peut avoir sur son environnement. Par l'expérimentation, l'élève observe la formation d'un écosystème, d'une succession d'interactions entre les êtres vivants qui nourrissent et se nourrissent tout en maintenant l'équilibre naturelle nécessaire à la vie. Un projet de jardinage scolaire offre de nombreuses pistes pédagogiques à la classe. Penchons-nous, tels des jardiniers sur des pousses de fleurs, pour étudier les avantages que ces projets peuvent offrir.

Des racines pédagogiques riches et variées

En travaillant la terre, l'élève fait appel aux mathématiques, à la planification par l'écriture et le dessin. Il fait usage de son corps en sollicitant ses sens. L'enfant s'éveille aux sciences tout en développant son rapport à l'environnement et à l'organisation de l'espace. Un échange se crée, non seulement avec la terre, mais entre les élèves impliqués ainsi qu'avec les professionnels du jardinage qui encadrent le projet.

Cela peut également lui ouvrir les yeux sur des questions de développement durable. Au cours de la mise en œuvre d'un projet comme celui-ci, les enfants peuvent apprendre à gérer des ressources. Avec les enseignants, ils se sensibilisent à la gestion de l'eau, mais aussi des déchets par la création de zones à compost. Ils en apprennent aussi tout un rayon sur l'alimentation à base de végétaux et de plantes.

Dans un jardin bio poussent des fruits, des légumes et des plantes chimiquement non traités. D'une manière générale, ceux qui l'entretiennent, favorise le développement d'un écosystème agricole, c'est à dire un espace dans lequel les produits variés interagissent positivement les uns avec les autres. L'enfant apprend ainsi à planter tout en minimisant les coûts de production et le travail. Il peut développer son sens du goût, mais aussi ses capacités à se nourrir sainement en choisissant des produits en fonction de leurs apports nutritifs.

A l'école Petit Génie, les sols ont été réaménagés pour permettre à chaque classe d'avoir un espace cultivable et y planter des légumes de saison.

Les petits génies ont la main verte

L'espace jardin du nouveau bâtiment à Ayhan sokak a été labouré courant avril pour que les élèves se lancent dans la culture. Les classes de PS se sont consacrées à la mise en terre de plantes aromatiques telles que le basilic, le cresson, l'aneth, la menthe et les salades vertes. De leur côté les MS ont repiqué des plants de tomates et de poivrons. Le jardinier chargé de l'encadrement en a profité pour leur transmettre ses conseils et répondre à toutes les questions.

A l'annexe, les écoliers bénéficient d'une installation pour jardin suspendu. Ils y plantent des fleurs et différentes variétés de plantes aromatiques. A présent, les enfants peuvent suivre la croissance de ce qu'ils ont planté. Poussés par la curiosité et peut-être un sentiment de responsabilité, il n'est pas rare de les voir se pencher, à l'heure de la récré, sur le potager pour observer la nature œuvrer.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK